AVIONS DE COMBAT

Dossier technique

Les bombes conventionnelles

 

img4.gif

 


 

img5.gif

 

img3.gif

Liens |

| Me contacter |

| Accueil |

| Livre d'or |

img2.gif

FICHES TECHNIQUES

FICHES TECHNIQUES

img2.gif

Catégories

 blue02_next.gif Chasseurs

 blue02_next.gif Entrainement

 blue02_next.gif Bombardiers

 blue02_next.gif Transporteurs

 blue02_next.gif Surveillance

 blue02_next.gif Hélicoptères

 blue02_next.gif Prototypes


Zone gégraphique:

 blue02_next.gif Europe

 blue02_next.gif Etats-Unis

 blue02_next.gif Russie


 Autres:

 blue02_next.gif Navires

 blue02_next.gif Armement


DIVERS

img2.gif

 blue02_next.gif Fonds d'ecran

 blue02_next.gif Patrouille de Fr

 blue02_next.gif Maquettisme

 blue02_next.gif As de la 2° GM

 blue02_next.gif L'image du mois

 blue02_next.gif Lexique

 blue02_next.gif Dossiers techniques

 blue02_next.gif Meeting aérien


ACCES RAPIDE:

img2.gif


 
 
104 appareils




 > Les bombes:
Voici un petit historique des armements air-sol depuis les premiers lancés avant la première guerre mondiale jusqu'aux missiles d'attaque au sol les plus modernes.


 

Premières bombes.

La première attaque de troupes au sol depuis un avion remonte à janvier 1912, on la doit au sous-lieutenant italien Giulio Gavotti de la Sqadriglia di Napoli qui bord de son rustique biplan attaqua avec quatre petites bombes artisanales des bédouins libyens dans les villes de Taguira et Ain Zara. Depuis cette époque le principe de la bombe elle-même n'a pas trop changé: une enveloppe de métal bourrée d'explosif, une fusée pour la faire exploser au contact du sol et des empenages (ailerons) pour lui assurer une chute à peu près droite.

La première guerre mondiale.

Les premières bombes de ce conflit étaient fabriquées à partir d'obus d'artillerie sur lesquels étaient ajoutées de petites ailettes. Les français se servaient d'obus de 155mm, les allemands reussirent à lancer des obus de 420 mm à partir de leurs dirigeables. Petit à petit le poids (et donc la puissance) augmentera au fur et à mesure que la la capacité d'emport des avions augmentera!
 

taille des différentes bombes P.u.W

Parmi ces bombes on peut citer les series allemandes Carbonit et P.u.W. Les Carbonit sont fabriquées par la société Sprengstroff A.G Carbonit. Caractérisées par leur forme en goutte d'eau, elles ont une pointe en acier pour faciliter la pénétration. Le corps est en fer moulé et un ensemble cyclindrique muni d'ailette est monté à l'arrière. Ces bombes remplies de TNT existent en 4 tailles: 4.5, 10, 20 et 50 kg.
Carbonit fabrique aussi une bombe incendiaire, le dessin de base est le même, mais le corps est cylindrique en tôle d'acier. D'une masse de 10kg elle est remplie d'un mélange de benzol (mélange d'hydrocarbures), de petrole et du goudron. Entre 1914 et 1916 une autre bombe incendiaire sera utilisée: la Goldschmidt qui pèse 10 kg et brûle à 3000°C.
Ces deux bombes seront remplacées par les bombes P.u.W conçues par le Prünfanstalt und Werft der Fliegertruppe (Arsenal et services d'essais de l'aviation) en liaison avec la firme Görz-Friedenau fabricant d'instruments d'optique, dont les viseurs de bombardement.
Mais les premiers modèles sont déficients sur le plan aérondynamique. P.u.W et Görz-Friedenau créent ce que l'on peut conisdérer comme l'ancêtre des bombes modernes: une bombe aux lignes pures et des ailettes orientées de façon à faire tourner la bombe sur elle-même (pour augmenter la stabilité et la précision). Ces nouvelles bombes sont en acier et possèdent une tête renforcée pour une meilleure pénétration. Ces bombes existent en 5 tailles: 12.5kg, 50 kg (1.70 m de long), 100 kg (1m90 de long et 46% d'explosif), 300 kg (2.75 m et 60% d'explosif) et 1000kg (4 mètres de long et 68% d'explosif).

Les alliés, quant à eux, étaient bien moins avancés dans ce domaine, même s'il revient aux Anglais l'honneur d'avoir produit la plus grosse bombe de la guerre 1500kg. Ils préféraient des bombes d'une centaine de kilos ayant plus d'effet de souffle que de pénétration.

La visée était, au début de la guerre, assez rudimentaire puisque le viseur-largeur devait se pencher hors de son cockpit pour lacher la bombe au moment qui lui paraissait le plus propice... A partir de 1915 les premiers viseurs apparaissent, le plus efficace sera la modèle américain: le CFS!

 

L'entre deux guerres

Dans les années 20 et 30, de gros efforts sont réalisés aux plan aérodynamique, sécurité de largage, fonctionnement du détonateur. L'aspect extérieur reste le même!

La deuxième guerre mondiale

Coté allemand, les désignations sont très rigoureuses et précises: elles se divisent en trois catégories principales:

- Spreng Clindrische (SC): explosives à usage général
- Spreng Dickwand (SD): explosives pour murs épais
- PanzerBomb Cylindrische (PC): perforantes de blindage.
On trouve aussi des bombes incendiaires ou encore des bombes à éclats (Splitterbombe).

 

Chez les alliés, les bombes utilisées étaient similaires et furent beaucoup utilisées par les américains et les anglais. Mais ils produisirent des bombes peu ordinaires comme les bombes anglaises de 4000, 8000 et 12000 libres avec une paroi mince permettant l'emport maximum d'explosifs!