AVIONS DE COMBAT

Le Charles de Gaulle

Porte-avion nucléaire

 

img4.gif

 


 

img5.gif

 

img3.gif

Liens |

| Me contacter |

| Accueil |

| Livre d'or |

img2.gif

FICHES TECHNIQUES

FICHES TECHNIQUES

img2.gif

Catégories

 blue02_next.gif Chasseurs

 blue02_next.gif Entrainement

 blue02_next.gif Bombardiers

 blue02_next.gif Transporteurs

 blue02_next.gif Surveillance

 blue02_next.gif Hélicoptères

 blue02_next.gif Prototypes


Zone gégraphique:

 blue02_next.gif Europe

 blue02_next.gif Etats-Unis

 blue02_next.gif Russie


 Autres:

 blue02_next.gif Navires

 blue02_next.gif Armement


DIVERS

img2.gif

 blue02_next.gif Fonds d'ecran

 blue02_next.gif Patrouille de Fr

 blue02_next.gif Maquettisme

 blue02_next.gif As de la 2° GM

 blue02_next.gif L'image du mois

 blue02_next.gif Lexique

 blue02_next.gif Dossiers techniques

 blue02_next.gif Meeting aérien


ACCES RAPIDE:

img2.gif


 
 
104 appareils




          

 

Porte-avion nucléaire Charles de Gaulle

 


img3.gif

| Historique |

| Présentation |

| Photos |

img2.gif


>> Historique:

 

HISTORIQUE:

La décision

La décision de lancer un porte-avion nucléaire a été prise le 4 fevrier 1986, il s'agit d'un navire de 35 000 tonnes doté de deux réacteurs nucléaires K15 similaires à ceux qui équipent les sous-marins lanceurs d'engins classe Le Triomphant. A l'époque, le nom retenu est Le Richelieu, sa mise en service actif prévue pour 1996.

Le choix du futur chasseur de l'aéronavale

La question du remplacement des Crusader, Super Etendard et Etendard IV se pose... Certains souhaitent le F-18 Hornet américain mais c'est finalement le Rafale M qui est choisi en décembre 1988 pour une mise en service en 2001.

 

La construction
 

La première tole est découpée en novembre 1987 puis les principaux élèments d'assemblage sont construits dans les ateliers de la Direction des Constructions Navales (DCN) de Brest.
En décembre 1992, la coque du Charles de Gaulle est mise en eau ce qui permet de tracer la ligne de flottaison (et de vérifier les calculs des ingénieurs à ce sujet...).
En mai 1994 la construction du navire est terminée, il reste maintenant à installer les chaufferies nucléaires, puis tous les équipements (catapultes, radars, armements, ...)

 

Des premiers essais à la mise en service opérationnelle
 

En juin 1997, les premiers essais de catapulte débutent. Au lieu d'un avion c'est un chariot de 5 à 7 mètres d'une masse de 10 à 30 tonnes qui est projeté.
Le premier aéronef (un hélicoptère Alouette III) se pose en décembre 1998, puis ce sont divers hélicoptères de la Marine qui sont homologués sur la plate-forme du Charles de Gaulle.
En juillet 1999 c'est au tour d'un Super Etendard Modernisé (SEM) de se poser sur pont puis quelques heures plus tard c'est un Rafale M.
Quelques mois plus tard, le système de combat est testé, le premier ravitaillement à la mer (RAM) est effectué.
La mise en service opérationnel est annoncée le 18 mai 2001 par le chef d'état major de la Marine

 

La mission Héraclés

En décembre 2001 le Charles de Gaulle appareille pour la mission Héraclés, au sein de la Task Force 473.
Début mars 2002 la première bombe laser est lachée par des pilotes du Charles de Gaulle.
En juin 2002 la TF 473 revient de sa mission, elle se compose du PAN Charles de Gaulle, des frégates Cassard et Latouche-Tréville, du BCR Somme, du SNA Saphir et du BAP Jules Verne.
Le bilan de cette mission est bon, 2 000h de vol pour les Super Etandard, 700h pour les Rafales, 3 569 appontages, 107 ravitaillements à la mer.

 

Exercices et entretiens

Depuis son retour, le Charles de Gaulle a participé à de nombreux exercices puis a été mis en cale sèche pendant 15 mois à partir de l'été 2007. Il s'agit de l'IPER (Interruption Programmée pour Entretien et Maintenance), le but est de vérifier les équipements, de recharger le combustible nucléaire et d'installer de nouveaux équipements. Cette IPER prend fin en décembre 2008 et suit une campagne de remise à la mer, mais l'usure anormale de deux pièces au niveau des turbines force le porte-avion à rentrer à quai.
Quelques mois plus tard, le porte avion est de nouveau à la mer à partir d'aout 2009.


DATES:

  • 4 fevrier 1986:
  • 1988:
     
  • décembre 1989:
     
  • 1993:
  • octobre 2000:
     
  • novembre 2000:
  • mai 2001:
     
  • lancement du programme
  • première suspension du programme
  • report de 30 mois de la mise en service
  • report de 6 mois
  • début de la traversée longue durée
  • hélice babord se brise
  • création de la première flotille de Rafale